Des pivoines en direct de nos producteurs, en livraison dans toute la France.

Agissons ensemble pour stopper l'importation massive des fleurs !

 

Comme chaque année, la Saint-Valentin, pic annuel de consommation de fleurs, est un moment privilégié pour mettre en avant la cause des fleurs locales.

Chez Fleurs d'Ici, au-delà de vous proposer les plus belles fleurs locales et de saison, mises en beauté par les meilleurs artisans fleuristes, notre mission est aussi de sensibiliser les médias et les décideurs politiques à cette question de l'importation massive des fleurs et au déclin de l'horticulture française.

Et de ce point de vue, 2022, année d'élection présidentielle, est un grand cru !
Nous avons préparé une pétition pour interpeller les candidats à la présidentielle sur 3 mesures simples à mettre en œuvre pour favoriser les fleurs françaises en amont de la Saint Valentin :
  1. Indiquer l’origine des fleurs comme pour les fruits et légumes
  2. Stopper l’importation des fleurs ayant été traitées avec des pesticides interdits par l’UE
  3. Orienter la commande publique vers les fleurs locales
Pour ça, nous avons besoin de vous, de votre engagement !

Comment faire ?

  • signez la pétition
  • transférez la page à vos contacts et dites leur d'en faire de même
  • partagez nos posts sur les réseaux sociaux 

 

Ensemble, mettons fin à cette aberration de la mondialisation et relocalisons la culture des fleurs!

Hortense, Chloé et toute l’équipe Fleurs d’Ici

 Petit rappel, pourquoi favoriser les fleurs françaises, locales et de saison

  • Parce que la crise sanitaire a particulièrement éprouvé la filière horticole qui a perdu 2000 emplois depuis le début de la crise sanitaire. (1)
  • Parce que 25 roses importées produisent autant de CO2 qu’un Paris-Londres en avion (2)(3)
  • Parce que vous préférez les fleurs délicatement parfumées au cocktail de pesticides des fleurs importées : les études ont trouvé de nombreuses substances chimiques interdites en France dans des roses d’importation (4)
  • Parce que la rose de la Saint Valentin, c’est l’équivalent de la tomate en hiver : une hérésie. Pour la planète, pour le portefeuille, et surtout pour le bon goût
  • Parce que les fleurs locales et de saison auront fait tout au plus quelques centaines de kilomètres, leur garantissant une fraîcheur sans pareil, là où les roses rouges viennent d’Equateur ou du Kenya, et ont été coupées au moins 10 jours avant d’arriver chez le fleuriste
  • Parce que les fleurs locales elles protègent bien sûr l’environnement, mais aussi les hommes : elles ont été cultivées par les horticulteurs français et protègent leur emploi, leurs savoir-faire et la biodiversité : depuis les années 70, la France a perdu 90% de ses horticulteurs (5)
  • Parce que les fleurs du bout du monde sont cultivées par des femmes payées 100$/mois et exposées à de larges doses de pesticides, ce qui leur cause de graves problèmes de santé (6)
  • Parce que les fleurs de nos horticulteurs partenaires sont cultivées selon des normes éthiques et responsables.

 

Sources

(1) Enquête PwC pour Valhor et FranceAgriMer- 16/09/2020

(2) A comparative LCA of the carbonfootprint of cut-flowers: British,Dutch and Kenyan, 2017

(3) Eco-calculateur Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire

(4) Des roses à la Saint-Valentin, mais pas des pesticides ! - 60 millions de consommateurs, 2017

(5) Statistique agricole, Ministère de l'Agriculture, 1972 / France AgriMer - L’horticulture ornementale - Données 2017/18

(6) Roses du Kenya : notre enquête sur un commerce... florissant, Géo, 2016

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique